La recherche sur l'utilisation de la methode du laser haute puissance

Escrito por jacksang 20-03-2017 en laser puissant. Comentarios (0)

Aujourd’hui, le marché mondial du laser 30000mw est estimé à environ 6 milliards de dollars. Plus de la moitié de cette somme provient du stockage d’information sur CD ou DVD, mais aussi des télécommunications. « Le laser possède des propriétés qui permettent de transmettre une densité d’informations importantes sur de longues distances, explique Sylvain Fève, du laboratoire Fonctions optiques pour les technologies de l’information, à Lannion. En particulier, comme c’est un faisceau très directif et très cohérent (tous les photons d’un même faisceau conservent une sorte d’étiquette qui permet de les distinguer des photons d’un autre faisceau, pourtant de même longueur d’onde, NDLR), on peut faire rentrer la lumière de plusieurs lasers dans une même fibre optique sans qu’ils interfèrent. » Lannion avait été le théâtre, en 1966, de la première transmission d’informations dans l’air par laser. De nos jours, les transmissions circulent dans des centaines de millions de fibres optiques qui sillonnent les continents, traversent les océans ou font du cabotage le long des côtes. En fait, tout le cœur des réseaux de télécommunications mondiales est équipé de fibres, tandis que la transmission par fils de cuivre (dont le débit est au moins 10 000 fois moins élevé que par fibre) est réservée à la périphérie du réseau.

Évalué à 2 milliards de dollars, le deuxième marché des lasers est le micro-usinage : les lasers ultrapuissants employés dans l’industrie permettent de souder et de découper de la tôle avec une précision diabolique. Les constructeurs automobiles sont très friands de ces laser bleue qui concentrent une puissance de 20 à 100 watts sur une zone inférieure au diamètre d’un cheveu. Autres utilisateurs, les fabricants de panneaux solaires qui découpent leurs cellules photovoltaïques dans des plaques de silicium, ou encore les industriels de l’aéronautique qui percent certaines parties des moteurs d’avion afin que l’air vienne refroidir les pales. Le marquage d’objets, telles les lettres sur le clavier d’ordinateur ou l’inscription d’une marque sur un stylo, se fait également avec des lasers.

pointeur laser bleu 4000mW

laser vert 200mw[/a> de puissance, un laboratoire vient de prolonger l’unique Groupement d’intérêt scientifique sur le laser. Abordant de nombreux programmes de recherche et baptisée Gepli, cette réunion d’acteurs privés (dont Air Liquide, ArcelorMittal, PSA, Safran et Thales) comme publics (le laboratoire Procédé et ingénierie en mécanique et matériaux) étudie notamment le soudage de tôles couvertes de revêtements anticorrosion, opération pour l’instant problématique et cruciale pour l’industrie automobile. Elle tentera par ailleurs de donner une réalité industrielle au « prototypage laser » : dans ce procédé de fabrication rapide de pièces métalliques, un faisceau laser, piloté par un robot, agglomère par fusion une poudre métallique qui adopte alors la forme des pièces souhaitées. Une technique qui intéresse de nombreux industriels, en particulier pour réaliser des prototypes à la géométrie complexe ou pour réparer des éléments métalliques usés (aubes de turbines de réacteurs d’avion, pièces tournantes de machines, etc.).

Bien que pas aussi puissant que l'énorme arme de la Marine de 150 kW, le laser 303 de l'armée est beaucoup plus petit, donc il peut être déployé sur les véhicules de l'armée. Non seulement cela, le design est évolutif, de sorte plus individuels lasers peuvent être ajoutés pour créer une arme encore plus puissante.

«L'évolutivité inhérente de ce système laser combiné à faisceau nous a permis de construire le premier laser à fibre de classe 60kW pour l'armée des États-Unis», a déclaré, responsable senior des systèmes laser. «Nous avons montré qu'un laser à énergie dirigée puissante est maintenant suffisamment léger, de faible volume et suffisamment fiable pour être déployé sur des véhicules tactiques pour des applications défensives sur terre, en mer et dans l'air.

Pour mettre la puissance de l'arme en perspective, considérez ceci: Lock heed a pu utiliser une arme de 30 kW, connue sous le nom d'ATHENA, pour désactiver un camion d'un mile away. Avec le double de ce pouvoir, les unités de l'Armée de terre seront en mesure de se défendre contre les «essaims de drones ou de gros roquettes et mortiers», selon Lockheed.

Le calendrier du projet ne pourrait pas être mieux, comme les ennemis américains à travers le monde sont des capacités avancer rapidement drone. Même l'Etat islamique a été en mesure de déployer drones à effet significatif sur le champ de bataille.